TAKIS Vassilakis

Vassilakis TAKIS : GRECE : né en 1925

Artiste autodidacte, peintre et sculpteur, il participe à la résistance grecque pendant la seconde guerre mondiale lors de l’occupation allemande puis à la guerre civile qui suivit. En 1954, il quitte la Grèce pour la France et décide de vivre à Paris.

Son oeuvre est influencée par l’invention du radar en 1955 et par sa découverte des champs magnétiques en 1958. Il utilise la force invisible de l’électromagnétisme pour créer une  atmosphère mystérieuse issue des signaux ferroviaires. Ses premiers signaux sont des tiges métalliques flexibles qui clignotent puis il fait danser des boules géantes suspendues grâce à l’action de l’électro-aimant. En ajoutant des amplificateurs, il fait résonner ses sculptures d’une musique hiératique impressionnante. Ses oeuvres font partie de nombreuses collections privées et publiques dans le monde entier. Trois de ses signaux sont exposés dans la collection permanente du Musée Georges Pompidou à Paris. Dans le quartier de la Défense à Paris, il a installé en 1988 et 1990 « le Bassin », puis les «arbres lumineux ».