BRANDT Edgar

Edgar BRANDT - FRANCE : 1880 - 1960

Edgar William BRANDT fonde son propre atelier de ferronnerie d’art à PARIS, dès 1902, lauréat de médailles lors de l’Exposition des artistes français en 1905, 1906 et 1907, il est promu membre du jury de l’Exposition d’automne des artistes décoratifs en 1908.

Ses réussites les plus spectaculaires sont l’escalier Mollien au Musée du Louvre, et la porte monumentale de la Cour de Justice de Paris.

Après les succès rencontrés pendant l’Exposition internationale des arts modernes industriels de novembre 1925, il ouvre sa propre galerie au 27, boulevard Malesherbes, à Paris. En décembre de la même année, il expose, sur plusieurs étages, ses créations de ferronnerie, des meubles, des objets décoratifs, des sculptures et des luminaires, puis coopére avec Daum et Lalique…

Dans la même période, il ouvre une deuxième galerie à Londres ainsi qu’une annexe dénommée « FERRO BRANDT » à New-York, qui devient la vitrine des artistes Art Déco en Amérique du Nord.

En décembre 1930, il accueille la première exposition d’un groupe composé des meilleurs artistes animaliers du moment : Pompon, Édouard-Marcel Sandoz, Paul Jouve, Georges Guyot et Gaston Suisse. Cette première exposition « d’animaliers » à la Galerie Brandt, connaît un très large succès, l’ensemble de ces artistes formant ce qu’on appellera désormais le « Groupe des Animaliers », exposera régulièrement chaque fin d’année.

Il est considéré comme le plus grand ferronnier d’art de sa génération.